Test Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style : rationnel et malin

Test Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style : rationnel et malin

Les Skoda se démarquent souvent par un rapport prix/prestations plutôt avantageux. Apparu en 2017, le Karoq commençait cependant à voir dater sa ligne. C’est donc pour son restylage de mi-carrière que nous avons testé le dernier Skoda Karoq en version 1.5 TSI 150 DSG7 finition Style.

© David Lefevre – Les Numériques

Le Karoq propose désormais des moteurs plus efficients, un restylage de façade qui affine son regard, un aérodynamisme amélioré, la mise à jour de sa partie logicielle et des équipements, ainsi qu’un confort en hausse et de nouveaux coloris Orange Phoenix et Gris Graphite.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Les prix du Skoda Karoq débutent à 29 530 € et vont jusqu’à 44 810 €. Notre version d’essai 1.5 TSI 150 DSG7 finition Style s’affiche à 39 090 €. Elle est dotée du Digital Cockpit, de phares avant Full Matrix Led et Automatic Light Assist, du Driving Mode Select, du hayon électrique, d’une sellerie cuir alcantara avec sièges chauffants et, surtout, du très utile système VarioFlex.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Sous le capot, on retrouve l’éprouvé 1.5 TSI de 150 ch et 250 Nm couplé à la boîte automatique DSG7. La consommation mixte est annoncée pour 6,2 l.

Note de la rédaction: 4 sur 5

Ergonomie et design

Le nouveau Skoda Karoq voit sa calandre remodelée, élargie, avec un style un peu plus affirmé comme sur le reste de la gamme. Les feux s’équipent des Matrix Leds, avec 12 leds par feu qui permettent de mieux cerner les véhicules. Le passage automatique au feu de route est aussi de mise.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Le pare-chocs a également été redessiné avec des entrées d’air plus prononcées. La lame de pare-chocs est revue, les jantes s’ornent d’inserts en plastique, le béquet arrière est rallongé et, sous la voiture, le fond est presque plat afin de favoriser le coefficient de pénétration dans l’air. Celui-ci est donné pour 0,30 cx, ce qui est plutôt convenable pour la catégorie.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Le Skoda Karoq s’étire sur 4,39 m de long, 1,84 m de large et 1,60 m de haut. Ces dimensions octroient un empattement de 2,63 m, en dessous d’un Peugeot 3008 à 2,67 m la référence dans la catégorie.

Sur le pourtour de la voiture, on observe des boucliers et arches de roue en plastique pour accentuer le côté SUV baroudeur. Les jantes sont en 18 pouces. À l’arrière, le hayon est classique et haut, dans la tradition des SUV. Pour le moment chez Skoda, seul l’Enyaq a droit à sa déclinaison coupée. Les feux arrière sont quant à eux redessinés avec le clignotement défilant.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

À l’intérieur, on découvre un habitacle spacieux, aéré, mais dont le style n’évolue pas. C’est classique et sobre avec un trait de crayon qui manque un peu de modernité.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Les assemblages sont en revanche très qualitatifs et aucun bruit de mobilier ne se fait entendre. Les finitions sont de belle facture avec des parties moussées sur le haut de la planche de bord et des contre-portes. Ceci étant, les parties inférieures sont toujours en plastique dur et se rayent facilement.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

En face du conducteur, le volant assure une bonne prise en main. Si le design à deux branches peut ne pas plaire, il offre la possibilité de tenir aisément le bas de la jante du volant à une main. Les touches de fonction tombent bien sous les pouces, mais au toucher, le plastique des molettes fait un peu léger. Même constat pour les commodos de feux et de pluie qui ne déclenchent pas l’enthousiasme. On découvre également une commande déportée de régulateur de vitesse adaptatif. À la rédaction des Numériques, nous la préférons sur le volant.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Bonne nouvelle, les commandes de climatisation conservent leur molette physique. C’est plus intuitif, précis, et surtout cela évite de quitter obligatoirement la route des yeux.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

L’espace à bord est accueillant, offrant de la place aux coudes et aux genoux. À l’arrière, l’espace est envisageable pour trois adultes grâce notamment aux trois sièges séparés et à la bonne garde au toit.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Notre version d’essai accueille de série l’ingénieux système VarioFlex, conception des sièges arrière qui octroie plusieurs options d’agencement du coffre à bagages. Trois sièges séparés (40/20/40) avec inclinaison réglable des dossiers sur un angle maximal de 13,1° peuvent être rabattus ou retirés séparément. Les sièges latéraux peuvent coulisser vers l’avant et l’arrière (sur 150 mm). Une fois le siège central retiré, ils peuvent également coulisser vers le centre sur 80 mm.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Le volume du coffre s’étend à 521 l en configuration standard, tous sièges rabattus à 1605 l et tous sièges retirés à 1810 l.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 STYLE, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Note de la rédaction: 4 sur 5

Confort et équipement

Le Digital Cockpit offre un combiné d’instrumentation numérique entièrement paramétrable. Cinq environnements différents peuvent être appelés et personnalisés selon les humeurs du conducteur. Il est donc possible d’afficher les systèmes d’aide à la conduite, la musique, l’environnement de téléphonie et les trips de voyage. Simple et compréhensible, l’interface change rapidement de décor. Elle est aussi bien dessinée et lisible avec une typographie bien proportionnée.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Au niveau des équipements de confort et de sécurité, notre version Style du Skoda Karoq se dote du détecteur de fatigue et du freinage d’urgence, sans oublier le Kessy Full avec démarrage mains libres, l’aide au démarrage en côte, l’interface multimédia avec navigation, la connectivité Android Auto et Apple CarPlay, la gestion intelligente des feux de route, la camera de recul, les radars de stationnement et vue 360, la charge par induction, quatre ports USB et le régulateur adaptatif avec le pack Travel Assist.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

La dalle tactile de 9,2 pouces donne accès à une interface MIB 3 globalement intuitive, personnalisable et au graphisme moderne. Elle manque en revanche un peu de réactivité. Idem pour la navigation, précise, mais qui manque un peu de réactivité. On apprécie toujours la possibilité du déport de la navigation de l’écran central vers le combiné d’instruments. Cela laisse de la place pour accéder, par exemple, à Android Auto et Apple CarPlay, les deux étant disponibles en mode sans-fil. Le système d’infodivertissement donnera accès à la radio, médias, manuels d’utilisation, réglages audio, personnalisation du véhicule, ainsi qu’aux aides à la conduite.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Si les radars de recul et la caméra 360° permettent de bien cerner son environnement, on reste un peu sur notre faim en ce qui concerne la qualité d’image de la caméra de recul, très pixélisée. C’est un peu regrettable alors même que le Park Assist est présent. En ce qui concerne le Travel Assist, il faut tirer vers soi le commodo situé sous le volant à droite pour activer le système.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Monter ou descendre le commodo permet d’accroître ou de réduire la vitesse de croisière. Une petite gâchette sur le dessus propose de jouer avec la distance par rapport au véhicule qui précède. Le maintien dans la voie, déconnectable d’un seul coup via une touche et ne se remet pas à chaque démarrage, est précis sur autoroute. Surtout, elle est couplée au centrage dans la voie. La conduite semi-autonome est dans ce cas agréable, d’autant plus que l’assistance au changement de voie accompagne la voiture dans ses dépassements. Nous serons un peu moins laudateur sur la reprise des limitations de vitesse qui occasionne quelques ralentissements exagérés.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Au final, le Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style est un SUV qui propose un équipement de série complet et bien pensé. Cerise sur le gâteau, à l’arrière sous les aérateurs centraux, on trouve une prise 230 V qui permet de brancher un ordinateur, par exemple. Intéressant puisque le pack Simply Clever permet d’ajouter des tablettes, des supports de smartphone, des filets et autres astuces de rangement dans la voiture.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Note de la rédaction: 3 sur 5

Connectivité et application

Skoda Connect permet d’accéder aux divertissements et informations, mais aussi de bénéficier d’une assistance pendant les déplacements avec un appel de dépannage d’urgence, voire de transmettre des informations sur l’état du véhicule aux réparateurs. Care Connect permet de notifier aussi automatiquement d’un accident.

L’app compagnon My Skoda offre un regard sur les données de conduite, l’état du véhicule, la géolocalisation, l’alarme, la notification de zone, la notification d’excès de vitesse et l’alarme antivol.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Enfin, Skoda Connect inclut les services de mise à jour des cartes en ligne, de recherches de points d’intérêt, d’import d’itinéraires et de destinations, mais aussi d’information sur la météo, le trafic et les stations-service.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Le Skoda Karoq est compatible avec Android Auto et Apple CarPlay sans-fil, tout en livrant le Bluetooth et un point d’accès wifi. La recharge à induction est également de mise, ainsi que quatre ports USB-C, dont un fixé au rétroviseur intérieur pour y brancher une dashcam.

Note de la rédaction: 4 sur 5

Tenue de route et performances

Notre version d’essai est équipée d’un quatre cylindres 1498 cm³ turbocompressé. Ce bloc-moteur a été développé spécifiquement pour la plateforme MQB (plateforme à moteur transversal du groupe Volkswagen) utilisée dans de nombreux modèles, de la Fabia au plus vaste Skoda Kodiaq.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

L’architecture longue course de ce moteur favorise le couple à bas régime. D’ailleurs, s’il est capable de développer 150 ch à 5000 tr/min, il est surtout en mesure de délivrer son couple de 250 Nm entre 1500 et 3500 tr/min. À l’usage, ce moteur se révèle en effet d’une très grande souplesse. Bien aidé dans les relances par son turbo dont l’effet est peu perceptible, il est surtout bien secondé par la boîte DSG7 pour une conduite coulée et dont les passages de rapports sont quasiment transparents.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

Le Driving Mode Select permet de jouer avec la réponse de l’accélérateur, la direction et la suspension. Dans les modes Eco, Confort et Normal, le Karoq est typé confort, mais le roulis reste acceptable. La bonne qualité des suspensions et des sièges permet d’envisager le voyage sereinement.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Mesure du bruit à 50 km/h

Note de la rédaction: 4 sur 5

58 db(A)

L’insonorisation aussi s’avère raisonnable. En ville, en dépit de l’utilisation d’un moteur thermique, le bruit se fait très discret, car ce modèle est capable de travailler sur deux cylindres uniquement tant que l’on a le pied léger. Un point qui jouera en faveur de la consommation. Pour l’instant, Skoda se refuse en revanche à mettre en place une hybridation, ou même une micro-hybridation.

Contre toute attente, le Karoq a su pourtant montrer un autre visage durant notre test. En passant en mode Sport ou en sélectionnant l’option DCC dans le mode individuel, il est loisible de jouer sur le réglage adaptatif du train roulant. Le DCC surveille le comportement de conduite (freinage, accélération, conduite dans les virages) et réagit en adaptant la suspension des différentes roues de manière individuelle.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

Selon la conduite, la rigidité des amortisseurs est modifiée, de même que d’autres paramètres de conduite. Du coup, quand le Karoq est contraint sur certaines prises d’appuis, son comportement est étonnamment rassurant, sain, et fait même preuve d’un certain dynamisme, lequel est aidé par un poids contenu de 1312 kg. L’expérience de conduite de ce Skoda Karoq est vraiment intéressante.

Skoda Karoq 1.5 TSI 150 DSG7 Style, quel meilleur SUV familial

© David Lefevre – Les Numériques

Points forts

  • Confortable.

  • Bien équipé.

  • Système VarioFlex.

  • Agrément de conduite.

  • Consommation acceptable.

Points faibles

  • Pas de version hybride.

  • Intérieur un peu daté.

  • Infodivertissement un peu lent.

Conclusion

on a testé on a aimé
Note globale

Note de la rédaction: 4 sur 5


Comment fonctionne la notation ?

Le restylage permet à ce SUV familial de se maintenir au niveau d’une concurrence acharnée, VW Tiguan et Peugeot 3008 en tête. Si le Karoq marque le pas avec une hybridation qui ne vient pas pour l’instant, cette version 1,5 TSI signe tout de même un bon agrément de conduite et un beau confort d’usage. Le constructeur Skoda est connu pour offrir un bon rapport prix/équipements et le Karoq ne déroge pas à la règle. Certes, on peut lui reprocher un habitacle et une silhouette assez classiques ; il n’en reste pas moins un véhicule rationnel, agréable et astucieux. Une approche pragmatique de la route, en somme.

#Test #Skoda #Karoq #TSI #DSG7 #Style #rationnel #malin

This will close in 0 seconds