Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?

Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l’OLED ?

Voici donc l’une des stars des usines de Samsung. La TV 4K QN90B est ce qu’on appelle un “flagship” pour le géant coréen. En clair, il s’agit du “porte drapeau”, du modèle phare, celui qui forgera pour toute l’année l’image de Samsung. Cette nouvelle télé Neo-QLED revêt alors une importance toute particulière, et nous l’attendions au tournant. Alors ? Est-elle à la hauteur dans ce marché des TV 4K haut de gamme particulièrement concurrentiel ?

Samsung est leader mondial sur le marché des téléviseurs. Ce rang, la firme de Séoul le doit à la diversités de ses produits, à sa réputation et à sa capacité d’innovation sur le haut de gamme.

La QN90B est une TV 4K résolument haut de gamme. Équipées des technologies les plus pointues de Samsung, elle est un concentré de ce que la marque fait de mieux en 2022. La seule chose que la QN90B n’a pas, c’est le boîtier “One Connect” qui déporte la connectique du modèle du dessus, la QN95B.

Faisons une petit point sur les conditions de réalisation de ce test. Le téléviseur a été utilisé pendant plusieurs jours pleins, et dans diverses conditions (de l’open space ultra vaste et lumineux à la petite et obscure salle de test).

Blu-Ray, Netflix, PS5, divers réglages… au-delà des mesures réalisées à l’aide d’une sonde, nous avons varié un maximum les usages afin de comprendre au mieux à quels profils ce modèle est le plus adapté.

Voir la QN90B sur le site de Samsung

Sommaire

  • Les différences entre les tailles d’écran du QN90B
  • Image de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED m’a mis une gifle
  • Interface, design et ergonomie générale de la QN90B : du Samsung tout craché
  • Le son de la TV Neo-QLED Samsung QN90B : pas de miracle de ce côté
  • Samsung QN90B : peut-être la meilleure TV 4K pour jouer sur PS5, Xbox Series, Nintendo Switch… et PC
  • Conclusion et note finale

Les différences entre les tailles d’écran du QN90B

43 pouces 50 pouces de 55 à 85 pouces
Fréquence 144 Hz 144 Hz 120 Hz
Pic de luminosité 1500 cd/m² 1500 cd/m² 2000 cd/m²
Enceintes 2.0CH 20W 2.0CH 20W 4.2.2CH 60W
Filtre anti-reflets Non Oui Oui
Ultra Viewing Angle Non Non Oui

Le modèle du téléviseur que nous avons testé est le 50QN90B, soit la version 50 pouces.


Image de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED m’a mis une gifle

Toujours pas de Dolby Vision sur les TV 4K Samsung

Que ce soit au niveau des mesures ou du pur ressenti, l’image de la QN90B se place parmi ce qu’il se fait de mieux au monde en 2022, indéniablement.

Malgré tout, nous vous prévenons tout de suite : il n’y a pas de compatibilité Dolby Vision, la norme HDR du cinéma. Pour les contenus compatibles, sur Netflix 4K par exemple, vous aurez droit à du HDR10 simple.

Pour rappel, le HDR ajoute une sorte de filtre pour élargir la plage dynamique de l’image de tout un film (le rapport entre le plus haut et le plus faible taux de luminosité). Grâce à ce filtre, le rendu final est plus lumineux, mais aussi plus naturel pour l’œil humain.

Dolby Vision propose une adaptation de ce filtre HDR plan par plan, voire image par image.

Fidèle à lui-même, Samsung refuse la licence de Dolby et mise à fond sur la sienne, le HDR10+. C’est un équivalent, mais il y a moins de contenus compatibles.


Neo QLED de 2022 : un niveau de contraste fou

Ici, j’aimerais casser le “nous” journalistique pour vous parler d’un ressenti personnel. Je suis quelqu’un de passionné par les téléviseurs et les technologies liées à image de façon générale. Parmi toutes les technos du marché, il y en a une que j’adore plus que tout : l’OLED.

Avant d’aller plus loin, vulgarisons quelques termes barbares. L’OLED permet d’atteindre un niveau de contraste infini, donc des noirs parfaitement noirs. Pour ce faire, on utilise des pixels qui émettent leur propre lumière en lieu et place d’un panneau de rétroéclairage allumé en permanence. Un pixel noir est donc tout simplement éteint.

Le Mini-LED, qu’on retrouve dans les téléviseurs Neo-QLED (qui combinent cette techno aux fameux “points quantiques” de Samsung), a toujours besoin de rétroéclairage. Petit twist : la dalle de rétroéclairage est composée de diodes 40 fois plus petites que ce qu’on retrouve dans les TV LED classiques. Mieux : ces diodes sont contrôlées assez finement par une IA qui adapte le rétroéclairage à l’image projetée.

La QN90B n’est pas la première télé Mini-LED, ni même Neo QLED, que je vois de ma vie, mais c’est celle qui m’a à ce jour le plus bluffé.

Sincèrement, même moi qui suis très exigeant sur le sujet, j’en suis resté pantois.

Un excellent niveau de contraste avec une luminosité spectaculaire des flammes, même si cela rend bien mieux en vrai qu’en photo, photo qui ajoute un léger blooming absent au visionnage (film “1917” en Blu-ray 4K lu sur une PS5 / ©Universal)

Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?

Prenons un exemple concret. Lorsqu’on regarde un film en 16/9 (le format classique), il y a des bandes noires au-dessus et en-dessous de la vidéo, vous le savez. Habitué à l’OLED, je suis très sensible à la visibilité de ces bandes noires, qui deviennent souvent un peu grises sur une télé classique. Ici, les bandes noires étaient invisibles.

Si on veut chercher la petite bête, lorsque la luminosité était bien poussée et qu’il y avait une couleur bien pétante sur les bors de l’écran, on voit un léger halo. Si ça n’a pas été dérangeant pour quelqu’un d’aussi tatillon que moi, ça ne dérangera à peu près personne.

Au-delà des bandes noires, j’ai essayé de pousser la QN90B dans ses retranchements en jouant des Blu-Ray 4K de scènes particulièrement éprouvantes pour les téléviseurs. Une bonne scène pour tester le contraste est :

  • globalement sombre
  • parsemée de plusieurs pics lumineux

Sur toutes nos scènes de test, la QN90B a fait des merveilles..

Dans les scènes sombres, la QN90B s’est sort vraiment bien avec des noirs profonds (film Harry Potter et les Reliques de la Mort, partie 2 / ©Warner)

Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?

Oui, dans une ambiance sombre et avec plein de luminosité, on observe toujours un peu de blooming, sorte d’effet de halo autour des éléments lumineux plantés au milieu d’une ambiance obscure.

Mais bon, dans des conditions normales, on ne le remarque pas du tout ou extrêmement peu. Pour constater du blooming, il faut se placer dans un angle tout à fait inapproprié pour regarder la télé, bien sur le côté de l’écran.

Il en va de même pour le clouding : sur un fond de couleur uni, il n’y a aucune “tache”, même légèrement visible.

Rappelons enfin que le modèle de 50 pouces que nous avons testé ne bénéficie pas de “l’Ultra Viewing Angle”, qui devrait normalement atténuer le blooming lorsqu’on regarde l’écran sur le côté.


Luminosité : la QN90B est une TV 4K calibrée pour les pièces lumineuses

La luminosité d’une télé se mesure en candélas par mètre carré. Les modèles vendus il y a une dizaine d’années étaient déjà très bons quand ils atteignaient les 500 cd/m². Aujourd’hui, le haut de gamme se situe autour des 1000 cd/m².

La QN90B de 50 pouces monte à 1500 cd/m². Pour les tailles supérieures, elle monte même à 2000 cd/m². C’est monstrueux.

Dans une pièce sombre, avoir autant de luminosité ne sert à rien, nous sommes restés à 40% de la puissance maximale de l’écran, et c’était très bien. En revanche, si vous avez pour habitude de regarder la télévision en pleine journée dans une salle baignée de soleil, avoir tous ces candélas par mètre carré change tout.

Puisque nous sommes sur la lumière, évoquons les reflets. Nous avons bien évidemment testé la réflexion de la QN90B.

En lumière naturelle, nickel, rien à redire, le traitement anti-reflet régale. Avec de la lumière artificielle, c’est moins bon. Pas de quoi en faire un scandale, mais, sur une scène obscure, on ne peut pas faire comme si les reflets n’existaient pas du tout.

Je tiens à dire que les photos rendent mal compte de ce qu’on voit à l’écran. Ici, les pics lumineux ont l’air de déborder de leurs cadres. Dans le réel, ce n’était pas le cas du tout, la précision de la dalle n’a rien à voir avec ce que vous observez ci-dessous

Dans la scène de la bataille de Poudlard, la TV rend le HDR vraiment impressionnant avec des pics lumineux super vifs. C’est l’iPhone 13 utilisé pour prendre la photo qui ajoute une sorte de blooming que l’on ne voit pas au visionnage (film Harry Potter et les Reliques de la Mort, partie 2 / ©Warner)

Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?

Le fameux Neo Quantum Processor de la Samsung QN90B : au niveau des attentes ?

Samsung met en avant sa puce, le fameux “Neo Quantum Processor”. Au-delà du nom comercial attrayant, qu’en est-il vraiment ?

Là encore, c’était très fort. Quand on active le “mode intelligent” de la télé, tout devient beaucoup plus beau.

Prenons à nouveau un exemple concret, qui sera plus parlant qu’un millier de mots.

Un processeur puissant sert avant tout à améliorer la qualité de l’image et simuler de la 4K peu importe la vidéo source. On appelle ça “l’upscalling”.

Le test est donc simple. Il suffit de prendre une vidéo 4K et de la jouer dans différentes résolutions pour voir comment se comporte l’IA de la télé.

Bien évidemment, sur du 144p, il n’y a pas de miracle, ça reste moche. Mais dès qu’on balance une source SD, par exemple d’un DVD ou en 720p, on commence à avoir un résultat très convaincant.

Lorsqu’on passe en Full HD, l’upscalling est dingue. Très sincèrement, si nous n’étions pas au courant que nous avions envoyé du 1080p, nous aurions eu bien du mal à deviner que la vidéo que nous regardions n’était pas en 4K natif.

Pour rappel, le Full HD se retrouve sur :

  • Tout Netflix si vous n’avez pas d’abonnement 4K (et même avec ce dernier, beaucoup de contenu n’est dispo qu’en Full HD)
  • Sur la Nintendo Switch
  • Sur Crunchyroll, leader sur le marché de l’animation
  • Sur presque toutes les chaînes de télévision

Nouvel exemple, plus technique. Dans notre visionnage du Blu-Ray 4K du film 1917 de Sam Mendes, il y avait une scène durant laquelle la caméra passe lentement devant un grillage. Sans mode intelligence, le judder nous a ruiné la rétine.

Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?

Pour vous la faire courte, comprenez que des saccades étaient visibles à cause du nombre d’images par seconde du film (24) qui n’est pas adapté au taux de rafraîchissement de 60 Hz qui se met par défaut.

Sauf que la QN90B de 50 pouces possède un écran 144 Hz, donc capable d’afficher jusqu’à 144 images par seconde. Le mode intelligent va alors adapter le taux de rafraichissement en fonction de la source et bannir tout effet de saccade.

Un dernier test intéressant pour analyser l’intelligence du processeur est de lui envoyer une image voulue par le réalisateur comme “granuleuse”. Parfois, la télé pense qu’il s’agit d’un défaut et lisse l’image à outrance. Le Neo Quantum Processor a compris que David Yates désirait du grain sur Harry Potter et les Reliques de la Mort Part 2, et ça fait du bien.

Bilan : oui, au-delà du nom commercial, le Neo Quantum Processor est très efficace.


Interface, design et ergonomie générale de la QN90B : du Samsung tout craché

TV Neo QLED Samsung QN90B : un design qui respire le luxe

La télé est l’élément central d’une pièce à vivre, on ne peut pas faire comme si son allure ne comptait pas. TV haut de gamme et assez chère oblige, tout respire le premium dans la QN90B.

  • Le “Bézel” est presque invisible. En clair, l’écran est quasi-parfaitement bord-à-bord
  • Des matériaux qui respirent la solidité, la moindre finition est soignée
  • Et surtout la télé est vendue avec un pied super élégant, calibré pour accueillir une barre de son. Vous pouvez également l’accrocher au mur, bien entendu.

Certaines personnes peuvent déplorer le fait que ce modèle ne possède pas le fameux boîtier “One Connect” de Samsung, qui déporte toute la connectique dans une espèce de box à planquer dans un tiroir. Ce boîtier est en effet réservé à la gamme du dessus, la QN95B.

Est-ce dérangeant ? Pas vraiment, la connectique ultra complète (oui, il y a 4 ports HDMI 2.1 dont un port eARC) est disposée classiquement au dos de la télé. Si votre QN90B est plaquée contre un mur, vous n’aurez pas de soucis de “cable management”.

Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?

L’interface de Tizen 6.5 des TV 4K Samsung donne l’impression de vivre dans le passé

La QN90B est une télé ultra moderne au niveau de ses fonctionnalités et composants… mais pas de son système d’exploitation. Sans mise à jour radicale, personnellement, j’aurai toujours du mal avec Tizen.

Les menus de réglages sont bons. Malgré l’aspect vieillot des gros carrés bleus, tout est complet et bien expliqué. Pour le reste, c’est plus compliqué. Malgré le processeur ultra puissant et le temps de réponse du téléviseur qu’on sait génial pour le gaming, naviguer dans les menus de la QN90B donne une impression de lourdeur.

Pire encore, le menu Home, hub inévitable au centre de toutes vos activités, est très peu intuitif. L’écran est surchargé et on s’y perd, notamment lorsqu’on cherche à changer de source… bref, Tizen mériterait un peu d’épuration, et, globalement, un vrai coup de jeune.

Nous avons évidemment pensé à l’usage d’une personne âgée qui aurait envie d’une bonne télé mais qui n’y connait pas grand chose en tech’. Franchement, elle n’y comprendrait rien, et c’est dommage.

Merci à Google Assistant, bien présent sur le modèle, de nous avoir accompagnés lors de ce test, il a été souvent plus efficace que Tizen 6.5.


Les modes d’affichage de la QN90B : restez simples

Quand on parle d’interface, on parle aussi des différents modes d’affichage. Et… je suis mitigé.

Heureusement, quand vous lancez un film ou une série, l’excellent Film Maker Mode s’active tout seul. L’idée de ce mode, plus neutre que les autres, est de reproduire fidèlement les intentions des réalisateurs. C’est très agréable.

Dès qu’on s’en éloigne, je suis beaucoup moins sensible aux propositions de Samsung.

  • Le mode “Dynamique” a la luminosité nécessaire pour guider des bateaux la nuit et crache des couleurs hyper saturées.
  • Le mode “Standard” peut plaire à certaines personnes, mais il me donne une impression d’image numérique, un peu “trop clean”, et là encore, un peu trop saturée sur les teintes vertes et bleues.
  • Le mode “Cinéma” quant à lui est un chouya trop chaud pour moi. Même s’il est bon, il y a mieux à mes yeux.
  • Le mode “Film Maker” qui est certainement le plus fidèle et le plus agréable. Il est fait pour respecter l’intention du réalisateur et propose donc des couleurs fidèles.

Et… c’est tout. Ce sont les seuls modes disponibles, en dehors du Mode Jeu, un peu à part.

On vous conseille donc de faire vos réglages vous-même, de vous en tenir au sublime Mode Film Maker ou tout simplement de faire confiance à l’IA de l’excellent “Mode Intelligent” qui règle tout à votre place, en fonction du contenu visionné et de votre environnement.

Différences entre le mode Film Maker et le mode Dynamique

Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?

Un rapide point télécommande

La grosse force des télécommandes Samsung, c’est qu’elles n’ont besoin ni de piles ni de batteries. Elles se rechargent seules grâce aux ondes électromagnétiques de votre intérieur et à la lumière du soleil. En contrepartie, elles sont extrêmement simples, peut-être même trop. Oui, il y a bien des touches pour accéder directement aux plateformes de VOD les plus populaires, mais ça, à peu près tous les téléviseurs modernes le proposent. Il n’y a pas de rétroéclairage des touches, accéder à certains menus requiert des manipulations inutilement complexes, et, fait notable, il n’y a pas de bouton “source”.


Le son de la TV Neo-QLED Samsung QN90B : pas de miracle de ce côté

Commençons par souligner deux nouveautés assez importantes au niveau du son :

  • Dolby Atmos est là !
  • Avec une barre de son Samsung haut de gamme de 2022, vous avez même droit à du Dolby Atmos… sans fil.

Pour le reste, le son natif du téléviseur n’est pas dingo. Une fois de plus, nous avons eu sous les oreilles le modèle de 50 pouces, bien moins complet que les tailles supérieures au niveau de l’équipement audio.

Ce n’est sûrement pas rentable de choisir cette taille pour payer moins cher puisqu’elle vous condamne presque à acheter une barre de son pour profiter pleinement de vos expériences cinématographiques.

Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?

Nous n’avons pas vu de quoi les modèles de 55 pouces et plus sont capables, mais, a priori, d’après la fiche technique, on devrait avoir droit à une bien meilleure spacialisation et surtout de bien meilleures basses (puisqu’il y a 2 petits subwoofers dans la télé).

Dans tous les cas, une TV aussi fine ne peut pas faire de magie. Pour un son riche, il faut de la place.


Samsung QN90B : peut-être la meilleure TV 4K pour jouer sur PS5, Xbox Series, Nintendo Switch… et PC

Des caractéristiques techniques à tomber par terre

Chez JVTECH, nous avons un lien tout particulier au monde du jeu vidéo. La QN90B de 50 pouces, contrairement aux plus grandes tailles, affiche un taux de rafraîchissement de 144 Hz, c’est ce qu’on retrouve généralement sur les bons écrans PC gamer.

Pour rappel, on retrouve bien 4 ports HDMI 2.1 pour en profiter à fond.

Pour ce qui est de l’imput lag, soit le temps de réponse entre le moment où vous appuyez sur une touche et le moment où l’écran réagit, on considère un téléviseur comme étant excellent quand il passe sous la barre des 10 millisecondes.

Le QN90B est à 5 ms.

Par-dessus tout ça, Samsung propose un excellent Game Mode, très complet, qui se met en route tout seul dès que vous lancez un jeu. Pour un décryptage complet de ce dernier, n’hésitez pas à consulter notre article entièrement dédié au sujet.

La QN90B a tout ce qu’il faut pour le gaming : 4 HDMI 2.1, FreeSync Premium Pro, ALLM, VRR, 144 Hz…

Test de la TV 4K Samsung QN90B : le Neo QLED meilleur que l'OLED ?

Test de la QN90B avec une PS5, une Switch et un PC gamer

Pour être tout à fait honnête, un écran de 144 Hz ne se remarque pas plus qu’un écran de 120 Hz pour le jeu sur console. Il existe déjà très peu de titres capables d’envoyer du 4K 120 FPS.

Ceci étant dit, la fluidité se ressent fortement pour les titres à l’action nerveuse. Un jeu de course ou un FPS par exemple.

Le Game Mode est extrêmement lumineux. Quand vous êtes sur un jeu solo à la Elden Ring, vous vous éviterez des maux de tête en la baissant légèrement lors de vos sessions nocturnes.

Nous avons particulièrement apprécié l’image des titres de la Nintendo Switch, console la moins puissante de cette génération et limitée au Full HD. L’upscalling du Neo Quantum Processor fait vraiment des merveilles.

Enfin, il était très instructif de brancher à la télé un PC gamer au goût du jour, équipé notammment de d’une carte graphique GeForce RTX 3080 de Nvidia. Nous avons multiplié les tests à la recherche d’une déchirure, pour tester G-Sync ou le VRR… rien à dire, la QN90B a été royale de bout en bout.


Conclusion et note finale

La QN90B est une TV 4K Samsung pur jus

Points forts

  • La qualité d’image exceptionnelle, même avec des sources qui ne sont pas en 4K (Switch, chaînes de TV, Twitch…)
  • Le très bon contraste avec des noirs profonds et de forts pics de luminosité HDR
  • Une luminosité à l’épreuve des pièces nimbées de soleil
  • Absolument parfaite pour le gaming, même en branchant un PC
  • Un design ergonomique et premium

Points faibles

  • Quelques lacunes d’ergonomie (interface et télécommande)
  • Toujours pas de Dolby Vision chez Samsung
  • Un blooming visible dans certaines (rares) conditions
  • Comme sur la plupart des TV, le son des enceintes intégrées manque de profondeur et de basses

Même si elle n’est pas parfaite, la QN90B est une TV 4K bluffante. C’est du haut de gamme et ça se voit : on peut vous la recommander sans problème pour tous les usages possibles. Mieux encore, la plupart des rares points négatifs ne sont mêmes pas inhérents à la télé en elle-même mais à une politique plus globale de Samsung (sur l’interface et Dolby Vision).

Voir la QN90B sur le site de Samsung

Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l’e-commerçant nous reversera une commission.
En savoir plus.

#Test #Samsung #QN90B #Neo #QLED #meilleur #lOLED

This will close in 0 seconds